accueilJean Claude CAFFIN art et quotidien peinturesart et quotidien portfoliomythologies personnelles eaux fortes videole paysage revisité historyle paysage du bout du pied historyentre vierge et venus acryliques historyentre vierge et venus eaux fortes historyles mythes eaux fortes

entre vierge et vénus
(9 peintures)

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Entre Vierge et Vénus veut nous renvoyer à la perception de notre propre corps lorsqu'on observe un corps nu pour le représenter. La fulgurance du dessin et la ”conscience” que l’on a de la forme du corps laissent bien peu de temps à l'œil et à l’esprit pour vérifier la pertinence anatomique de ce que l'on dessine ;  tout semble se passer comme si l’inspiration du geste venait de l’intérieur de soi, d’une image corporelle, d’une mémoire corporelle. Image que l’on porterait en soi et que l’on projetterait sur le réel pour l’informer, pour le former. On comprend mieux ainsi le trouble que l'on peut ressentir en observant le corps nu de l’autre, homme ou femme, corps qui nous renvoie à notre propre image, à la fois semblable et différente ; image enfin extériorisée, corps à côté du corps ; corps que l’on travaille dans le dessin autant qu'il nous travaille.

réalisation SàRL mourlon 19200 Ussel