accueilJean Claude CAFFIN art et quotidien peinturesart et quotidien portfoliomythologies personnelles eaux fortes videole paysage revisité historyle paysage du bout du pied historyentre vierge et venus acryliques historyentre vierge et venus eaux fortes historyles mythes eaux fortes

les mythes
(15 eaux fortes)

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

le mythe, réalité et représentation

 
L’expression d’un mythe est souvent une narration qui tente d’expliquer une interrogation, un mystère le plus souvent hors de notre temps historique. La représentation plastique d’un mythe me semble poser le problème d’une autre façon :

- Elle est d’une part l’illustration de cette narration verbale.

- Et elle utilise un langage qui ferait référence à une réalité visuelle.

Or la vision est un objet culturel (appartenant à un groupe social, à une époque, à une culture) et personnel (coloré d’une exprience et d’une sensibiité individuelles).

On croit ce que l’on voit dit-on, alors que l’on ne voit que ce que l’on connaît déjà.

La  mythologie est une tentative de représentation verbale ; sa mise en scène dans une représentation plastique conduit à une illustration allégorique, approximative et personnelle, qui risque fort d’être une carapace vide telle une mue d’insecte qui conserve la trace de l’insecte et de son existence, empreinte en creux, absence ou présence invisible.

D’où l’idée dans mes mises en scène gravées, de laisser autant que faire se peut, le mythe se construire dans l’intelligence et dans l’imaginaire de celui qui regarde les signes plastiques, (traces plus que représentations ou représentation en devenir dans notre imaginaire)…

réalisation SàRL mourlon 19200 Ussel